Un détective privé doit disposer de différents moyens qui doivent être adaptés aux différentes enquêtes auxquelles il est confronté. Ainsi, il est évident qu’ une enquête dite de « terrain » faite de surveillances et filatures ne mobilisera pas les mêmes moyens qu’une enquête administrative.

C’est pour cela que l’agence de détective privé à Paris AFIP dispose de tous les moyens nécessaires à la réussite à la mission que vous lui aurez confiée.

Dans le cadre de la réalisation de ses missions, l’agence AFIP Détective privé utilise des moyens humains, matériels et numériques.

Moyens humainsmoyens agence afip

Que ce soit pour une enquête de terrain ou administrative, nous travaillons en étroite collaboration avec des enquêteurs professionnels qui sont tous diplômés, agréés et soumis au secret professionnel en vertu de l’article 226-13 du Code Pénal. De surcroît, ils disposent d’une grande expérience du terrain et ont la passion de leur métier. Au fil des années, l’agence AFIP a su développé un réseau d’enquêteurs et de professionnels du droit, ce qui lui permet d’être compétent sur tout le territoire national.

Moyens matériels

En fonction de l’environnement du lieu de la mission et du mode de transport de l’enquêté, nous pouvons utiliser des véhicules ou des deux-roues pour assurer à bien la mission. Pour les missions à Paris intra-muros, il est nécessaire d’effectuer les filatures en deux-roues, la circulation étant très dense. Pour une enquête administrative, nous disposons de tout le matériel technologique nécessaire.

Moyens numériques

Nous disposons de caméras numériques, d’appareils photos reflex ainsi que de caméras miniatures afin de pouvoir fixer au mieux les preuves que nous récolterons.
Notre agence peut intervenir en France et en Europe tous les jours 24h/24 dans les plus brefs délais à la demande de particuliers, de sociétés et de professionnels du droit.

Validité du rapport d’enquête d’un détective privé

La recevabilité du rapport d’un détective privé Paris comme tout autre mode de preuve est un principe ayant été admis dans deux décisions: 

  • Arrêt n° 1020 Brunet c/ Garnier de la Cour de Cassation en date du 7 novembre 1962
  • Arrêt de la Cour d’Appel de Caen en date d’avril 2002.

Dans tous les cas, nous vous remettons un rapport d’enquêté qui est détaillé, circonstancié et précis accompagné de photographies qui pourront être produits en justice conformément à l’article 1353 du Code Civil.