En premier lieu, lors d’une procédure judiciaire pénale, la justice enquête à charge et à décharge sur l’accusé. L’objectif étant de trouver un coupable et de clore l’instruction en cours. Pour cela, la Cour se base sur les recherches et les conclusions des policiers, témoins et autres intervenants. Ainsi, Il se peut qu’un individu soit condamné à tort ou au contraire qu’un non-lieu soit rendu. Pour un cas comme pour l’autre, l’accusé a la possibilité de mandater une contre-enquête pénale auprès du cabinet AFIP afin de prouver son innocence.

Quel est le principe de la contre-enquête pénale ?

La contre-enquête pénale est une instruction visant à contrer et à déjouer une première enquête réalisée par un tribunal ou une accusation. En effet, lorsqu’un individu se trouve condamné ou accusé, il fait appel à l’agence AFIP afin que celle-ci procède à une contre-enquête pénale.

Cette dernière doit:

  • reprendre l’ensemble du dossier et des faits
  • apporter de nouveaux éléments pour disculper l’accusé ou le condamné.

Pourquoi demander une contre-enquête pénale ?contre-enquete penale

Par ailleurs, le principal objectif de la contre-enquête pénale est d’innocenter un individu. Cette instruction est réalisée à l’initiative des familles de condamné ou du condamné lui-même.

Le détective privé doit:

  • reconstituer les faits
  • réaliser de nouvelles auditions
  • vérifier tous les éléments du dossier afin de trouver des incohérences, des non-sens et de nouveaux éléments.

Lors d’une précédente enquête, certains éléments peuvent ne pas avoir été exploités de manière optimale et d’autres peuvent ne pas avoir été pris en compte du tout. C’est ainsi que le rôle de l’agence AFIP détective est donc de mettre en lumière les manqués et d’apporter de nouvelles données visant à innocenter son client.

Quels sont les avantages de la contre-enquête pénale ?

L’agence AFIP se concentre uniquement sur un élément, prouver l’innocence de son client. C’est pour cela qu’elle enquête uniquement à décharge et son objectif est de trouver des éléments nouveaux pouvant réouvrir un dossier. En demandant une contre-enquête pénale, le condamné peut demander la réouverture d’une enquête ou la tenue d’un nouveau jugement. Toutefois, l’agence AFIP detective doit pouvoir fournir de nouveaux éléments afin que le dossier soit à nouveau ouvert.

Ensuite, en menant sa contre-enquête, l’agence AFIP peut être amenée à auditionner de nouveaux témoins. En effet, elle bénéficie d’un champ action assez large pour mener une solide instruction. La contre-enquête pénale est le dernier recours pour l’accusé. Une fois la décision de justice rendue, le condamné peut demander cette enquête afin de relancer son dossier.

Quand demander une contre-enquête pénale ?

Enfin, la contre-enquête pénale peut être demandée après la clôture de l’instruction ou après un jugement. Même lorsque plus aucun recours n’est envisageable, il est possible de contracter les services de l’agence AFIP et de demander une contre-enquête. Cette dernière constitue le dernier espoir des accusés à tort et de leur famille.

AFIP Détective privé intervient 7j/7. Une permanence téléphonique est assurée de 9h à 21h au 01 77 11 98 06 (sauf dimanche).