La France compte parmi les pays où le nombre de divorces ne cesse d’augmenter. En effet, d’années en années, le taux de divorce augmente : aujourd’hui, environ un mariage sur deux finit en divorce. Nous allons voir que ce constat peut alors s’expliquer par plusieurs facteurs.

1- Tout savoir sur le divorce en Francedivorce en france

La France est un pays qui connait de véritables hauts et des bas en matière de vie maritale. En effet, les derniers résultats d’enquête confirme que le taux de divorce français augmente de plus en plus. D’un autre côté, le taux de mariage est en déclin. Pour exemple, en 2013, pour 100 mariages, environ 46 couples divorcés.

De ce fait, l’augmentation incessante du nombre de divorce est due à différents facteurs qui sont distinctement liés à la vie de couple de chaque individu. Il a été aussi constaté que plus le nombre de migrations vers les grandes villes augmente, plus les chances de voir des divorces prononcés sont favorables.

Avec l’évolution de la société, Il est également constaté que de plus en plus de femmes deviennent autonomes financièrement. Elles donc ont désormais moins de craintes à demander un divorce. Mis à part cela, les modes et conditions modernes de vie sont également des facteurs de plus en plus influençant de manière négative la vie de couple. Il est a noté que même si le taux de divorce augmente dans les grandes villes, la province est également touchée par ce phénomène.

2- Les différentes procédures de divorce

Afin d’obtenir la rupture de manière officielle d’un mariage, il est important de suivre certaines procédures. Pour cela, il existe deux principaux modes de divorce: celui à l’amiable et contentieux.

  • Le premier est une démarche rapide. Il permet d’obtenir le divorce facilement : une seule audience suffit et une attente de 2 à 5 mois avant qu’il ne soit prononcé.
  • Le second se décline en 3 types: celui pour faute, par demande acceptée et pour altération du lien conjugal de plus de 2 ans. Pour chacun de ces divorces, il est nécessaire de procéder à une première audience. Elle consiste à une tentative de conciliation lors de laquelle, le juge peut proposer un projet à l’amiable entre les 2 époux. Des mesures provisoires seront décidées au cours de l’audience. Elles concernent notamment :
  1. les règles régissant les relations des époux
  2. la résidence des enfants
  3. la résidence des époux
  4. le droit de visite et l’entretien des enfants.

Prenez contact avec AFIP Détective privé. Une permanence téléphonique est assurée de 9h à 22h au 01 77 11 98 06 (sauf dimanche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *